CEPT Communique de presse Fête à l’école

Collectif Une Ecole pour toutes et tous 93 Sud
Communiqué de presse du 19/05/2005

Fête à l’école – mais pas pour tout le monde !

Un nouveau cas de discrimination contre des femmes musulmanes portant le foulard a été constaté à l’école maternelle Anatole France à Montreuil en Seine Saint Denis.

Nathalie Bouguesmia, dont le fils va à cette école, a été informée lundi qu’elle ne pourra pas participer à la fête de l’école, puisqu’elle porte un foulard.

Nathalie, déléguée des parents d’élève et impliquée dans la vie de l’école, est dévastée. «Je n’arrive pas à croire que la fête de l’école puisse être interdite à certaines d’entre nous à cause de nos croyances » a-t-elle déclarée.

John Mullen, porte-parole du collectif Une école pour toutes et tous 93 Sud a fait la déclaration suivante :
« Nous ferons tout ce que nous pouvons pour empêcher cette discrimination d’un autre âge. Le Ministre de l’Education lui-même, François Fillon, a déclaré publiquement que la loi interdisant les signes religieux ne s’appliquait aucunement aux parents d’élèves. Cette discrimination est illégale et d’une bassesse incroyable.

De plus, la directrice, Mme Potin, refuse de déclarer par écrit ce refus, de peur de se retrouver devant les tribunaux.

Nous refusons que certaines mères soient cantonnées à la maison à cause de leurs pratiques religieuses. Nous voulons que l’école soit un lieu de rencontre et d’échange pour tous – a fortiori le jour de la fête !

Nous demandons à tous de protester auprès de la directrice de l’école et auprès de l’inspection de l’Education nationale pour que de telles pratiques islamophobes ne soient pas acceptées à l’école. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Humain ou robot * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.