Appel à témoignages sur les effets de la loi interdisant le foulard à l’école

            Cela fera dix ans, le 15 mars 2014, que le parlement français aura voté la loi dite sur « le port des signes religieux », mais qui, de fait, était destinée à interdire le port du foulard à l’école. Le CFPE qui, dès sa constitution, a condamné cette loi qui a été le point de départ de mesures de plus en plus discriminatoires à l’égard des femmes musulmanes, continue à en demander l’abrogation.
On tend à répandre l’opinion que cette loi aurait « pacifié l’école ». Notre collectif , qui ne partage pas ce point de vue, souhaite recueillir les témoignages des premier-e-s concerné-e-s (élèves, professeurs, chefs d’établissement), et qu’elles /ils fassent savoir ainsi comment elles/ils ont vécu cette contrainte au dévoilement dans les établissements  publics, avec éventuellement ses effets ou ses contournements.

            Les  personnes qui souhaitent témoigner publiquement pourront le faire lors d’une réunion publique qui se tiendra à Paris le 15 mars 2014, à l’initiative du CFPE. Les autres pourront le faire par écrit  en nous écrivant.

Ces témoignages  sont très importants. pour le combat que nous menons contre les discriminations sexistes et racistes dont les femmes musulmanes sont l’objet. Bien entendu l’anonymat sera garanti à celles et ceux qui le souhaitent. Vous êtes invité-e-s à les faire parvenir à l’adresse suivante :  info@cfpe2004.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Humain ou robot * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.