‘’2004-2014, le CFPE lutte toujours’’

Pour clôturer son cycle d’activités 2014,
le Collectif Féministes Pour l’Egalité vous invite à une rencontre publique
le samedi 18 octobre 2014 de 9h30 à 17h
à la Maison Fraternelle, 37, rue Tournefort – 75005 Paris. M° Monge.
Programme :  
Matinée :

1)  Interventions introductives des présidentes successives du CFPE sur le sens de leur
engagement.
2)   Présentation par une chercheuse de l’université Nice Sophia Antipolis de l’état de la
recherche qu’elle entreprend pour le CFPE sur les retombées de la loi de mars 2004.
3) Témoignages « La loi du 15 mars 2004, un bilan humain et social alarmant », par des
lycéennes, chefs d’établissement, CPE, enseignant-e-s, femmes de quartiers populaires…

Pause de 12h30 à 14h

Après-midi :  

1)    Regards comparatifs sur les stigmatisations/exclusions : France, Belgique, Québec.
2)    Intermède artistique : performance « Femme voilée dans la boîte » de la plasticienne
artiviste  Sonia Merazga.
3)  Débat : « Bilan des engagements et des actions, perspectives renouvelées d’actions et
pistes de mises en réseau ».

Clôture à 17h

P.A.F. souhaitée : de 2 à 5 euros

www.cfpe2004.fr/                                                                   Cfpe2004@yahoo.fr

Sur Najat Vallaud-Belkacem

Communiqué

Les propos tenus par certains courants politiques de droite et d’extrême droite à
l’encontre de Najat Vallaud-Belkacem, actuelle ministre de l’éducation nationale,
sont pour nous inqualifiables et insoutenables.
Certes, lorsqu’elle était ministre des droits des femmes, NVB n’avait donné
aucune suite à notre demande à être reçues par elle, alors que nous voulions
attirer son attention sur les agressions contre des femmes musulmanes voilées
dans la rue. Malgré les désaccords politiques que nous avons avec elle sur ces
questions, nous tenons à exprimer publiquement, en tant que Collectif des
féministes pour l’égalité (CFPE), notre indignation (non sélective) face aux
insultes à la fois sexistes et racistes dont elle est la cible, et notre solidarité avec
toutes celles et ceux qui luttent pour les droits à la justice et à l’égalité pour
toutes les femmes.

Paris, le 16 septembre 2014